Test : Perl Escape 10×42.

83936

Première approche

Cette paire de jumelles fabriquée au Japon est commercialisée par Médas sous sa propre marque Perl.

La mise au point se fait par une molette centrale classique. Elle est doublée par une molette grise pour l’ajustement de la dioptrie. Il faut la tirer avant de pouvoir faire le réglage et ensuite la remettre en position verrouillée. Un tel système n’est pas courant sur une paire de jumelles moyen de gamme.
Le débattement de la molette centrale est de 2 tours pour faire la mise au point. C’est un peu trop, d’autant qu’il ne faut que 1/4 de tour pour aller de la distance minimale jusqu’à 3 mètres.

La prise en main est assez agréable avec un centre de gravité assez neutre. Les mains trouvent bien leur place entre les deux ponts. Les images montrent de fins détails, mais le chromatisme est un peu trop fort et gênant.

Les bouchons arrière ne tiennent pas bien mais il est possible de passer la courroie à travers. Ceux situés à l’avant en revanche ne posent pas de problème.

 

Ci-dessous le détail de notre évaluation chiffrée, suite au passage sur bancs optiques.

Qualité de fabrication :            3/5
Ergonomie :                             3/5

Champ de 106 m à 1000 m :   3/5

Qualité d’image au centre :      4/5
09032016-perl-escape-10x42-_13o0967crop

Qualité d’image au bord :       3/5

09032016-perl-escape-10x42-_13o0968crop

Chromatisme axial :             1/5

1chromatisme-perl-escape-10x42-_13o0967

Rendu des couleurs :            5/5

couleur-perlescape

Transmission mesurée à 532 nm de 86% : 4/5

Poids mesuré : 720 g

Gamme de prix B (entre 200 et 500€)
Note totale :         26/40*

 

En conclusion :

Ce résultat est assez cohérent avec le prix de vente voisin de 400€.
Le point fort est une excellente qualité d’image au centre, bien au dessus de la moyenne, mais en revanche l’optique est entachée d’un chromatisme assez sensible.

 

*Dans nos tests, les notes s’étalent entre 10/40 et 40/40. On estime que les paires de jumelles à moins de 20/40 sont à éviter. A partir de 25/40 on entre dans le milieu de gamme assez qualitatif. A partir de 30/40 s’ouvre le haut de gamme, et à plus de 35/40 il s’agit de produits d’exception. Pour en savoir plus sur nos critères de notation, allez sur la page dédiée.

1 Comment on “Test : Perl Escape 10×42.

  1. Je suis globalement satisfait de la qualité optique de ces jumelles. En revanche, les bonnettes sont fragiles et réparables hors garantie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *